Information

Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes

Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes


L'injection intracytoplasmique de spermatozoïdes est une technique de procréation assistée utilisée pour aider les couples ayant des problèmes de fertilité à concevoir des enfants. Il est utilisé en particulier dans les couples touchés par l'infertilité masculine et implique l'injection directe de spermatozoïdes dans l'ovule mûri précédemment par des procédures de fécondation in vitro.

Quand l'injection intracytoplasmique de sperme est-elle recommandée?

Cette technique est l'une des options que vous devez choisir lorsque votre partenaire reçoit un diagnostic d'infertilité. Les médecins le recommandent surtout dans les cas où le côté masculin du couple est affecté par des facteurs d'infertilité. Les problèmes sur la lignée masculine qui conviennent à cette méthode de fécondation sont notamment ceux liés au sperme:

  • petit nombre de spermatozoïdes;
  • faible motilité des spermatozoïdes;
  • mauvaise qualité du sperme, etc.

L'azoospermie est un autre diagnostic qui pourrait vous guider vers la réalisation de ce type de fécondation artificielle, afin de concevoir le bébé. C'est une condition médicale dans laquelle il n'y a pas de sperme ou de sperme dans le sperme éjaculé. Les médecins doivent collecter le sperme par des techniques spéciales, puis les injecter dans l'ovule préparé en laboratoire, pour le transfert d'embryons dans votre utérus.

Photo: dailyhomeincome.com

Comment se fait l'injection?

Dans l'injection intracitoplasmique de sperme, il y a quelques étapes essentielles:

  • l'œuf mature (obtenu par des procédures de fécondation in vitro) est capturé à l'aide d'une pipette spécialisée;
  • les médecins immobilisent davantage de spermatozoïdes et, à l'aide d'une aiguille spéciale et très pointue, n'en choisissent qu'une pour la fécondation;
  • le sperme est introduit très soigneusement à travers la surface de l'ovule dans le cytoplasme; par conséquent, le sperme est injecté directement dans le cytoplasme pour la fécondation, et l'aiguille est ensuite soigneusement retirée;
  • les œufs sont contrôlés le lendemain de l'injection pour voir les signes évidents de fécondation;

Lorsque la fécondation et l'injection réussissent, la dernière étape est le transfert de l'embryon formé dans votre utérus. Après cela, les premiers signes et symptômes de la grossesse sont attendus.
Le spécialiste de la fertilité peut recommander des analyses de sang ou une échographie pour déterminer si l'implantation a réussi et si la grossesse a été réalisée.

Quels sont les risques d'une injection intracytoplasmique de spermatozoïdes?

Il existe des soupçons concernant le risque accru de défauts d'empreintes digitales chez les nourrissons nés à la suite de cette procédure d'insémination (les empreintes digitales sont l'expression différenciée des gènes en fonction de leur origine parentale). Selon qui se transmet ce matériel génétique défectueux, les défauts se différencient en syndrome de Prader-Willi (voie paternelle) ou Angelman (voie maternelle). Néanmoins, les cas dans lesquels des complications peuvent survenir sont extrêmement rares et les médecins n'ont pas encore été en mesure de prouver que la procédure elle-même influerait sur l'apparition de défauts.
Les médecins recommandent d'appliquer cette technique dans environ 75% des cas d'infertilité masculine, et les chances de succès de cette procédure se situent entre 20 et 25%.

Tags Fécondation in vitro Infertilité du couple Qualité du sperme Provoque l'infertilité